Tendance emailling : pourquoi opter pour l’outil no-code ?

L’outil no-code, comme son nom l’indique, est un mouvement permettant de créer des sites web, des jeux vidéo, ou des applications sur Internet, sans avoir à utiliser des codes. Pour ce faire, le créateur aura juste à utiliser une interface visuelle, lui facilitant considérablement la tâche. Il n’aura donc plus à rédiger ces longs codes qui prennent beaucoup de temps. À la place, le créateur de sites web ou d’applications ne fera que relier des éléments, et la plupart du temps, effectuer un simple geste « glisser-déposer ». Ce guide vous en dit plus sur cette nouvelle tendance.

Les avantages du no-code

Gagner du temps

Le premier avantage de l’utilisation de l’outil no-code est l’économie de temps. Comme vous n’aurez plus à rédiger de longs codes, vous pourrez créer votre site internet beaucoup plus vite. De plus, ce mouvement simplifie considérablement la vie des développeurs. En effet, faire une programmation ou un développement nécessite l’application de certaines démarches assez compliquées. Cependant, grâce à cette nouvelle tendance, les créateurs et développeurs de jeux vidéo, d’applications, de sites internet peuvent effectuer leur travail en seulement quelques heures. Des experts en la matière arrivent même à boucler la tâche en quelques minutes.

Économiser de l’argent

Si on dit souvent le temps, c’est de l’argent, l’utilisation du no-code permet à la fois de gagner du temps et d’économiser de l’argent. En effet, avant l’apparition de cet outil, la création de site internet s’avère assez onéreuse. Pour y parvenir, vous devez contacter un développeur, ou faire appel à une agence. Maintenant qu’une solution no-code est disponible, vous pouvez créer votre site et lancer votre projet de commerces électroniques en seulement quelques clics.

Avoir une autonomie

Avant la mise à disposition du no-code, les entreprises n’avaient pas la main sur leur site. Elles devaient toujours faire appel à un prestataire, ne serait-ce que pour une simple mise à jour ou une modification mineure. Par ailleurs, même en ayant accès au site, vous aurez toujours besoin de l’accompagnement d’un professionnel pour effectuer le travail. Cependant, grâce à l’outil no-code, vous avez la possibilité de prendre les choses en main et d’effectuer vous-même les tâches, actuellement simplifiées.

Les limites et les inconvénients du no-code

Bien que l’utilisation du no-code soit très avantageuse pour les entreprises, elle présente certaines limites et inconvénients, qui doivent être pris en compte lorsque vous utilisez l’outil.

Formations nécessaires

Certes, l’utilisation d’un outil no-code permet à une entreprise de créer un site internet sans avoir à engager un prestataire. Toutefois, son utilisation, aussi facile qu’elle soit, nécessite une certaine formation pour s’assurer de faire les manipulations correctement. Vous ne devez vous lancer dans votre projet qu’une fois les formations effectuées. Si vous n’avez pas le temps de passer par cette phase d’apprentissage, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel de la création et du référencement de site web comme Linkeo. Ces experts en la matière s’occupent de votre site, depuis sa création à son référencement, et vous accompagnent dans la gestion de votre réputation digitale.

Choix des outils

Un autre souci qui peut se poser concerne la définition de vos besoins qui va vous permettre de déterminer l’outil à utiliser. En effet, lorsque vous êtes sur le point de développer, vous aurez de nombreux alternatifs d’outils entre lesquels vous devez choisir. Toutefois, ce choix ne doit pas se prendre à la légère. Certains de ces outils permettent de faire des choses que d’autres ne peuvent pas. Il est, de ce fait, important de définir un objectif précis avant de choisir l’outil no-code à utiliser.

Marquage de véhicule : principe, avantages et prix

Le marquage de véhicule est un excellent moyen pour promouvoir et valoriser une marque d’entreprise. Ayant un impact visuel immédiat, il est une méthode de communication très efficace. D’un coup d’œil, les prospects peuvent avoir beaucoup d’informations sur vos activités. Le covering consiste en effet à recouvrir une voiture d’un autocollant représentant le logo de votre entreprise, vos coordonnées et autres données importantes. Il peut être appliqué sur tout type de véhicule. Qu’est-ce que le marquage de véhicule ? Quels sont les avantages ? Et combien coûte-t-il ? Les réponses à ces questions sont à découvrir dans cet article.

Comment utiliser Ubersuggest ?

Vous pensez qu’Ubersuggest a un rapport avec Uber ? Détrompez-vous. Si le premier est un outil de recherche de mots-clés, le second est une plateforme de service de transport. Cet outil contribue à la propulsion de votre site à la première page de Google à condition que vous sachiez en tirer partie. Voici le mode d’emploi d’Ubersuggest.

Une brève description d’Ubersuggest

Ubersuggest est plus connu comme étant un outil SEO gratuit. Il génère de nouvelles idées de mots-clés. Il servait originellement à récupérer les termes de Google Suggest, mais son mode de fonctionnement a changé avec le CEO. Depuis que Neil Patel tient les rênes, plusieurs fonctionnalités ont vu le jour.

Ce logiciel gratuit couvre la plupart des domaines d’analyse et de recherche concernant le référencement. C’est un merveilleux outil pour ceux qui font le premier pas dans le monde du webmarketing, notamment du référencement naturel. Quant aux professionnels dans le domaine, ils se servent plutôt de logiciel d’analyse plus poussée.

Cet outil de référencement est accessible gratuitement, mais certaines fonctionnalités sont réservées à la version payante.

Mode d’emploi

Une fois que vous êtes sur l’interface de la plateforme Ubersuggest, vous voyez une barre de recherche. Entrez-y votre mot-clé principal. Pensez à changer English/United States en France/French avant de lancer la recherche. Cette sélection de pays ou de ville principale permet d’obtenir les résultats de recherche effectuée dans les zones où se déroulent vos opérations commerciales.

En quelques secondes, Ubbersuggest peut trouver des dizaines ou des centaines d’idées de mot-clé. Ce que vous voyez après est une vision large et objective de l’impact du mot-clé que vous venez de rechercher sur le web.

Maintenant, la plateforme vous sort les termes suivants :

  • Search Volume ou volume de recherche : qui vous donne le volume estimé du trafic mensuel généré par votre mot-clé ;
  • Seo difficulty ou la difficulté SEO : qui vous montre le score représentant la concurrence estimée dans la recherche. Un chiffre bas correspond à une faible concurrence.
  • Paid difficulty ou difficulté payante : qui vous montre un score représentant la concurrence estimée pour le mot-clé en utilisant le SEM. Un chiffre bas correspond aussi à une faible concurrence dans les annonces payantes.
  • Cost per click : c’est le coût moyen par clic pour les résultats de recherche payants dans le moteur de recherche.

Il est possible d’affiner le mot-clé dans le but de trier les résultats moins pertinents. Pour ne garder que les plus importants, servez-vous de l’option « filter results » qui se trouve dans la partie gauche de l’outil.

La création de compte n’est pas indispensable pour utiliser Ubbersuggest. Toutefois, pour pouvoir en tirer plus d’avantages, créez un compte gratuit. Vous aurez accès à plus de suggestion de mot-clé, de suivi quotidien du classement ainsi que des suggestions personnalisées de référencement. Il suffit de cliquer sur le bouton « ajouter le premier projet » pour pouvoir ajouter l’URL et le nom de votre site web. Sachez qu’Ubersuggest dispose également d’une option « assistance » pour mieux utiliser les moindres fonctionnalités de cette plateforme.

Avantages

Ce générateur de mot-clé collige les fonctionnalités de Keyword Planner et de Google Suggest. Ce qui explique son efficacité et son utilité pour les autoentrepreneurs ainsi que les TPE/PME ayant une boutique en ligne ou un site vitrine à référencer. Facile à utiliser, il propose plusieurs langues de recherches.

Cet outil multitâche vous donne l’opportunité d’analyser et de suggérer les mots-clés pertinents. Il donne aussi un aperçu des actions de la concurrence. Outre ces fonctionnalités, Ubersuggest dispose d’une interface ergonomique et épurée. En quelques secondes, il vous donne des idées pour vos contenus et vous permet de voir les statistiques de référencement de votre site web.

Pour l’utiliser à plein temps, il vous suffit d’utiliser l’extension disponible pour les navigateurs Firefox ou Google Chrome.

Just Eat : le modèle de marketplace 2.0

L’évolution de la technologie a donné lieu à beaucoup d’innovation dans le monde. Que ce soit dans le secteur de la construction, de la mode ou encore de l’éducation, aucun n’y échappe. De même, le secteur de la restauration ne déroge pas à la règle, car depuis les années 2000, l’e-restauration a peu à peu pris place dans la société. Peu connu à l’époque, elle est pourtant devenue l’un des business les plus rentables en 2021. En tête de liste de cette révolution : Just Eat. Un service révolutionnaire qui fait la fierté du peuple britannique et qui aujourd’hui pèse des millions d’euros en matière de chiffre d’affaires.

 Généralité

Just Eat ou « Just-Eat » est une célèbre entreprise de livraison de plats cuisinés connue à travers le monde via ses publicités décalées, sa stratégie webmarketing efficace, son logo orange pétant et son omniprésence sur les réseaux sociaux.

Créée en 1998 par trois collaborateurs : Jesper Buch, Per Meldegaard ainsi que Henrik Ostergaard, Just Eat est actuellement sous la direction de Jitse Groen. Flairant un bon rendement, la marque est présente sur le marché de l’e-restauration depuis la fin des années 90 et a misé dans ce futur fleurant de la vie moderne.

Par contre, ce n’est qu’au début de l’année 2018 que le marché de la restauration livrée à domicile a vraiment explosé, laissant à la société le privilège de devenir l’un des premiers livreurs de repas au monde suivi de près par les applications comme DELIVER.

Une opération qui paye vu que le chiffre d’affaires de Just Eat s’élève à plus de 5 017 millions de livres sterling et ne cesse d’augmenter de jour en jour.

Le fonctionnement de Just Eat

Le fonctionnement de Just Eat repose sur les commissions.

Il est important de noter que cette entreprise perçoit 30 % de commission pour chaque commande effectuée sur le site ou via l’application de commande en ligne des restaurants faisant partie de sa liste, tout en proposant un service de livraison payant du côté des consommateurs. Un modèle économique nommé « marketplace » et utilisé par tous les e-livreurs de repas.

Afin de recevoir son colis, le client doit se rendre sur le site web Just Eat ou sur l’application prévue à cet effet.  De là, il sera directement dirigé vers une liste de restaurants collaborant avec la marque et après avoir sélectionné le menu de son choix, il clique sur « valider ma commande » et est redirigé une nouvelle fois vers un espace de paiement sécurisé. Selon la distance, l’heure ou encore la période durant laquelle la commande a été effectuée, le montant de la livraison varie de 2 à 15 €.

Enfin, la commande validée, le livreur est minuté pour l’apporter chaud au client.

Bon à savoir :

Il est tout à fait possible de postuler en tant que livreur Just Eat. Le site web de la société propose ce type de service.

 Devenir livreur Just Eat

Étant en pleine expansion, la marque britannique Just Eat est toujours à la recherche de livreur.

Pour arriver à décrocher un emploi chez ce géant de la e-restauration, la démarche est élémentaire : rendez-vous sur le site web et entrez-y vos coordonnées sans oublier un numéro de téléphone actif. Les ressources humaines se chargeront par la suite de donner suite ou non à la demande.

Dans le cas où vous êtes embauché, l’entreprise se chargera de vous fournir un moyen de locomotion. Pour commencer à travailler, il vous suffit de vous connecter sur l’application Scoober et les commandes à récupérer et à livrer afflueront.

Stratégie marketing : les X bonnes raisons d’opter pour TikTok

On a pu remarquer que ces derniers temps, particulièrement depuis l’avènement de la pandémie de Covid-19, les gens sont beaucoup plus actifs sur les réseaux sociaux. Cela s’observe surtout auprès des jeunes et leurs présences sont de plus en plus accrues sur le réseau TikTok qui est le plus convoité du moment. Ce phénomène peut représenter une opportunité de développement rapide pour une entreprise. Découvrez dans cet article les raisons qui font de TikTok un outil puissant pour la stratégie marketing.

Que doit-on trouver sur un flyers de restaurant ?

La communication est la base de tout commerce et l’absence de publicité peut être fatale pour la réussite d’une affaire. Plusieurs moyens sont utilisés pour se faire connaître et le flyers compte parmi eux. Mais qu’est-ce donc réellement et à quoi sert-il ? Mais aussi, que doit-on trouver sur les flyers de restaurant ?

Flyers : description

Le flyers est un emprunt de l’anglais, désignant un support d’information sur papier en vue de faire connaître un événement, une entreprise ou des offres de service… Il y a plusieurs appellations pour ce type de document, mais les termes les plus courants sont notamment le tract et les prospectus. C’est une affiche miniaturisée et distribuée de main à main dans les rues ou déposée à la vue de tous dans des endroits publics. Le tract peut aussi être déposé directement dans les boîtes aux lettres des personnes ciblées. Ce document est à la fois attractif et surtout pertinent. Il est constitué d’informations indispensables en vue de faire connaître son émetteur à un public plus large. Par ailleurs, des entreprises spécialisées en reprographie comme Accesscopy sont chargées de la réalisation selon les paramètres du client, notamment dans la conception et pour l’impression. Le flyers était à l’origine imprimé sur papier, mais avec l’arrivée de la technologie digitale, d’autres formes sont apparues. En effet, des sociétés spécialisées dans l’impression numérique produisent maintenant des cartes de visite virtuelles ou des tracts digitales. Ce qui, en cette époque dominée par l’Internet, optimise la réputation de l’entreprise concernée auprès du public, de manière efficace.

Les informations indispensables sur un flyers de restaurant

Le flyers n’est pas conçu pour être imprimé en grand format. Au contraire, c’est un document de très petite taille. De ce fait, les informations qui y sont inscrites doivent se limiter à l’essentiel. Il est donc indispensable de bien les classer selon un ordre d’importance précis. Voici une liste ds informations qui doivent figurer sur un flyers de restaurants, non en qualité de référence, mais comme astuce pour améliorer la visibilité de l’entreprise, dans le monde réel comme sur le réseau.

Le contact

Comme l’objectif principal du flyers est de faire connaître celui qui l’a émis, le contact est donc le plus important. L’enseigne doit être bien visible sur le document, tout comme le nom et l’adresse de l’entreprise, afin de faciliter le contact physique. Les numéros de téléphone et les adresses digitales, comme le site web ou le mail, sont aussi des informations clé. Ils doivent être bien visibles et écrits avec des caractères courants afin de faciliter la lecture.

Les activités

La description de l’activité principale de l’entreprise est citée clairement. Le flyers est un outil qui permet d’établir le premier pas de la relation avec le client. Ce dernier sera alors en mesure de comprendre de quoi peut-il bénéficier en lisant le document. Le nombre de services ne sera pas pris en compte, car le plus important est de miser sur la qualité des services fournis et du cadre de l’endroit. Les marques de mérite et reconnaissance publiques doivent être mentionnées, notamment le nombre d’étoiles ou les rubans et cordons obtenus par le chef, s’il y en a.

Les spécialités

Le menu et les offres de service doivent donc figurer sur le document. Il n’est pas indispensable de citer le menu entier pour promouvoir un restaurant. Il suffit de citer les spécialités de la maison en choisissant bien parmi les plats les plus demandés ou ceux qui ont obtenu le plus de compliments de la part des clients. Il n’est pas utile de noter les prix sur le flyers, au risque de dissuader certains clients potentiels, mais aussi éviter d’utiliser des noms de plats incompréhensibles.

Les promotions

Il est nécessaire de faire comprendre à travers le prospectus que des avantages sont offerts. Il est possible de créer et de proposer des tarifs de groupe ou de couple, vu qu’il est assez rare de trouver des personnes dînant seules dans un resto. Les promotions événementielles sont aussi à indiquer, comme les soirées de saint Valentin ou les cabarets, car cela peut aider à fidéliser la clientèle.

Les couleurs

Le flyers est un outil de persuasion et de ce fait, il doit être très attractif. Un balancement entre l’information et l’ornement doit être pris en compte. Il est donc utile de décorer le flyers par un contraste de couleurs.

Enfin, la création de flyers de restaurant n’est pas à prendre à la légère, il est conseillé de contacter des professionnels pour leur réalisation afin d’assurer la réussite de l’investissement.

La stratégie de focalisation : quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Le numérique et le digital ont modifié radicalement le concept de marketing. En effet, avec l’émergence du digital, de nouvelles notions comme le marketing digital, qui sont complémentaires à ceux déjà existantes, ont vu le jour. Cela représente une opportunité pour les entreprises qui souhaitent développer leurs activités. Cependant, bien qu’internet soit un outil incontournable pour développer une entreprise, il reste essentiel de bien choisir le type de stratégie à mettre en place. Cet article revient sur le principe de la stratégie de focalisation.

DIY : la sérigraphie faite maison

Depuis la nuit des temps, la sérigraphie est utilisée en Extrême-Orient pour la décoration des étoffes. Dans les années 60, elle est devenue très populaire dans le monde de l’art et a fait des millions d’adeptes. La sérigraphie est généralement utilisée dans le domaine du textile et de la mode, mais son usage s’est peu à peu étendue vers d’autres supports, comme : le bois, le verre, etc. Toutefois, ce passe-temps récréatif exige beaucoup de patience et d’ingéniosité. sS’il était autrefois réservé aux professionnels, il est maintenant possible de l’effectuer vous-même sans sortir de chez vous.

La sérigraphie 

La sérigraphie est un procédé qui consiste à imprimer des motifs sur des supports., très reconnue pour utilisation de tissu comme matrice. Le but est de pouvoir transférer l’encre sur une grande variété de supports, car c’est la seule technique qui permet de faire une impression directe sur les matières.

Pour y arriver, l’imprimeur doit choisir un écran comme enduit pour l’encre. En effet, l’écran est un film permettant une meilleure protection contre les ultraviolets. Par phénomène de physique-chimie, l’enduit d’encre qui est répandue s’endurcit et s’imprègne facilement sur le support, quand elle est exposée à la lumière. Alors que la partie qui a été protégée des ultraviolets se rince juste à l’eau.

De nos jours, il existe des machines à sérigraphie très performantes afin d’obtenir une impression plus moderne et contemporaine. Ces dernières possèdent du polyamide et du polyester avec un cadre en aluminium. Cependant, différents types de matériels de sérigraphie industrielle existent également telles que :

  • une sérigraphie à plat, pour des supports plats ;
  • une sérigraphie rotative, très pratique pour une impression des objets cylindriques ;
  • une sérigraphie sur du textile.

Les 3 étapes d’une sérigraphie faite maison 

  • Étape n°1 : le choix du motif et du support à imprimer 

Si vous voulez réaliser une sérigraphie faite maison, il vous faut en premier lieu choisir le motif et la couleur que vous souhaitez imprimer sur votre support. En effet, différents tissus d’écran et d’encres existent pour chaque type de base et en adéquation avec la surface sur laquelle vous souhaitez l’appliquer. Par ailleurs, pour le cadre, il est primordial de sélectionner le bon tissu d’écran en prenant en compte leurs dimensions et leurs finesses.

  • Étape n°2 : le traçage et la découpe du motif 

Tracez les contours de votre motif pour pouvoir vous en servir comme pochoir. Par la suite, découpez-les avec précision. Généralement, ce pochoir doit bloquer la lumière pour permettre au motif de se graver et d’être prêt pour la troisième étape.

  • Étape n°3 : l’application d’une couche d’enduit

Pour pouvoir créer votre pochoir, il est nécessaire que vous versiez un trait d’enduit d’encre sur les bords de l’écran. Pour ce faire, utilisez une raclette comme étale. Veillez bien à la trame de votre impression, pour que l’encre puisse passer à travers, puis placez le cadre sur le support en question. Filtrez les couleurs à l’aide d’une spatule et à chaque application d’une couche avec l’encre de la trame. Laissez le tout sécher avant de faire une nouvelle application.

 Les avantages d’une sérigraphie faite maison 

Il existe plusieurs avantages pour la sérigraphie faite maison :

  • c’est une technique moins onéreuse ;
  • elle permet une impression sur une grande surface ;
  • elle permet une impression sur des objets en volume, mais également sur des produits en masse ;
  • la sérigraphie autorise l’utilisation de toute nature de support ;
  • elle permet un faible coût de réalisation ;
  • permet une praticité du procédé.

Toutefois, si vous souhaitez entrer en contact avec un sérigraphe professionnel, faites appel à la société JEANNOT SERIGRAPHIE à  Paris !

Prenez le contrôle de votre e-réputation grâce au Review Management

À notre époque, le numérique a complètement envahi la vie courante et aucune entreprise ne peut s’en écarter si elle veut connaître le succès. Il est évident qu’une excellente image auprès des clients est un facteur clé de la réussite. Mais comment peut-on gérer cette réputation digitale ? Pour y répondre, il faut bien distinguer identité digitale et e-réputation. Ensuite, découvrons en quoi le review management contribue à l’entretien de la réputation d’une entreprise sur le web.

Identité numérique

Le commerce numérique est le meilleur moyen de rencontrer le succès en cette ère. Pour ce faire, il d’abord se construire une identité digitale par la numérisation de l’entreprise. La première étape de cette démarche est la création d’un site web. L’entreprise peut contacter des agences web comme Linkeo, afin de l’aider à se faire connaître sur les réseaux. Ces agences mettent en ligne les informations concernant l’entreprise et s’assurent que cette dernière soit visible et facilement accessible à tout internaute susceptible d’être un client potentiel. Ainsi se forme l’identité numérique d’une entité. Toutefois, il ne faut pas se contenter de se faire un nom, car les avis concernant la société et ses activités peuvent définir son avenir.

E-réputation

L’identité est l’ensemble des informations données par l’entreprise. Néanmoins, cette identité fait l’objet de critiques sur les réseaux sans fil. C’est le partage de ces critiques à travers le web qui constitue la mise en place de la réputation digitale de l’entreprise ou e-réputation. Il est important de noter que cette e-réputation est une lame à double tranchante, car d’une bonne e-réputation dépend le succès et inversement. Aussi, une mauvaise image peut en l’espace d’un instant nuire au développement de l’entreprise en question, entraînant même parfois sa dissolution complète. L’image véhiculée et subie par la société sur le web est aussi une chose très fragile. Elle peut changer en très peu de temps, car les informations se propagent à la vitesse de l’éclair. Il est donc important d’être en permanence aux aguets. Par ailleurs, avec le service de « community management« , les agences de web peuvent aussi gérer l’image et la notoriété digitale d’une société et les améliorer au maximum à l’avantage du client.

Gestion de l’e-réputation

Si l’identité est donnée par l’entreprise, son e-réputation lui vient donc des internautes qui spéculent à son propos, que ce soit en bien ou en mal. En effet, ces réactions sont partagées sur différents supports : les réseaux sociaux, les blogs et surtout les commentaires sur les moteurs de recherche. Il faut noter que 90 % des consommateurs se renseignent sur Google avant d’acheter un produit ou de contracter un contrat de service et 64 % d’entre eux consultent les avis avant l’achat. De plus, les gens préfèrent se fier plus aux avis de leurs amis et d’internautes inconnus, qu’aux publicités de marque. Il est donc important de mettre en place une stratégie pour soigner et améliorer la réputation en ligne. Pour ce faire, il faut en primeur localiser les commentaires négatifs et qui peuvent porter préjudice à la notoriété. Ensuite, sans les supprimer, il faut réagir dans les plus brefs délais et intervenir, avec la plus grande courtoisie possible, en répliquant des réponses assez diplomatiques, voire humoristiques. Notons qu’une réponse agressive de la part de l’entreprise est pire que dix remarques négatives d’un internaute inconnu.

Review Management

L’univers numérique est vaste et évolue à une vitesse grand V. La surveillance permanente de ces données d’une façon manuelle est donc humainement impossible. Des outils gratuits ou payants, comme le review management, ont été créés à cet effet. Le review management est un outil adapté à tous les logiciels et permet de surveiller, d’analyser et de traiter les commentaires concernant une entité définie via une interface de gestion centralisée. Cette technologie localise et stocke les données sur un disque local à raison de dix minutes et les efface au bout de sept jours. Les responsables appropriés appliquent alors le protocole préétabli pour nettoyer et améliorer l’e-réputation, en répliquant de préférence en temps réel. Cet outil permet de répondre aux commentaires ou de créer des templates de réponse afin de répliquer en un seul clic. Il peut être téléchargé gratuitement ou en mode payant.

Il est donc important de soigner et de bien gérer son e-réputation et d’y parvenir par le biais du review management. Toutefois, il est conseillé de se l’approprier en version payante afin de garantir et d’apprécier son efficacité.